Un matin, j'ouvrais l'oeil vers l'ombre et la froidure
Durement abattu par le sommeil perdu et le cauchemar qui dure
Dure réalité d'un vide creusé par une absence
Encaissée comme une pénalité tirée d'avance
Franchement, c'est d'un coup franc qu'on s'est quitté
Sans que je n'aie pu trouver les mots pour lui dire de rester
Sans elle, comme un oiseau mis en cage
En sevrage d'elle, j'ai fait plus d'une fois naufrage
Le jour se lève, l'étreinte fut chaude mais pour moi trop brève
Tout s'est passé si vite j'ai l'impression que c'était un rêve
Et ce malgré la vie et toutes ses joies
Sans elle, je n'existe pas et l'admettre
ne m'effraie aucunement crois-moi

Le destin n'a pas tenu sa parole
Les bonheurs perdus sont toujours ceux
derrière lesquels on caracole
Volet plutôt triste d'une histoire classique
Une douleur au réveil, car sans elle...
plus rien n'est pareil

The way you make me feel
When we are together
Plus rien n'est pareil
Depuis son départ
Une douleur au réveil
Sans elle, plus rien n'est pareil

Je vous avoue que tout me semble si flou, si fou
Dieu seul sait que pour moi plus rien n'a de goût
Je n'imaginais pas qu'elle puisse me manquer à ce point là
Essayer d'oublier les années partagées, je ne peux pas
Les souvenirs restent comme marqués d'une encre indélébile
Au milieu d'images qui défilent, un brin d'espoir se faufile
Et même si le temps file et qu'il s'égrène au vent
Bon gré, malgré les gens j'ai tant souhaité suer
pour la garder près de moi

Comme un parfum sur ma peau,
elle comprendra pourquoi j'ai écrit ces quelques mots
Car fixé sur l'idée que la paire idéale,
elle et moi aurions composé
Qui aurait pu s'y opposer
Un plaisir que la séparation enraye
Car depuis son départ... plus rien n'est pareil

Je la respecterai toujours pour qui elle est,
pour tout son attrait
Mais mentirais en disant que la beauté n'a pas d'effet
Sur moi, le superficiel m'écoeure
Bien qu'il y ait toujours des risques
lorsqu'il devient question de coeur
Pleurer sur son sort n'efface pas les remords
D'un parcours obstrué par le temps et les événements

L'histoire suit son cour mais
à quand le retour au bon vieux temps
Celui où nous rigolions comme des enfants
Pour être honnête de plaisir j'aurais aimé enduire son être
Pour que sur son visage puisse à jamais transparaître
Notre bonheur d'antan, dévorant chaque instant
Liés comme des amants, étreints passionnément
Un départ est une lourde peine qui nous affecte
Tandis que la vie, elle, jamais ne s'arrête
Autant vous dire combien j'au pu souffrir
Car depuis son départ... plus rien n'est pareil

Soule pleureur

Comment pourrais-je oublier les bons moments
Que nous passâmes ensemble même s'il nous fallut du temps
Pour vraiment nous comprendre
Notre histoire débuta bizarrement par une dispute
Pour développer une amitié dont la force fut décuple
Nous avions tant de choses en commun
Outre les cours et la musique,
nous aimions le même type de femme
Nous nous battions pour la réussite
Quand j'étais dans le besoin tu sacrifiais tout pour moi
Si j'ai continué dans cette voie c'est grâce à toi
Ton support m'étais si précieux, Vieux
Tu me répétais sans cesse
" Fais de ton mieux, si tu veux tu peux!"
Ces quelques phrases résumaient clairement ton attachement
Ta place était parmi nous, mais le destin le prit autrement

Why does it have to be this way?
In my heart, memories will always stay
From Heaven you'll be looking down on me
Now I'm gonna show you what kind of man you want me to be

Depuis ma tendre enfance qui ne me dit
ne me répéta pas
" la vie est souvent injuste,
tu grandiras et puis tu comprendras"
Quel choc! ce fut pour moi d'apprendre
que tu ne serais plus là
Me questionnant sans cesse sans comprendre
pourquoi la vie nous fait ça
Je fonds en larmes dès que je regarde les photos
Rappelles-toi de notre fugue,
Qu'est-ce qu'on avait eu chaud!
Oh Dieu tout puissant, donnez-moi la force
d'accepter la perte de mon Frère
Voyez que mes prières sont plus que sincères
Immortalisant à ma façon cet Etre Cher
mais seuls les mots me restent
Comprenez qu'il est normal que je désespère

Rien ne sera plus comme avant, cependant
Les souvenirs que je garde de toi, ne sont que plaisants
J'avoue qu'il est dur pour moi de garder mon calme
Amené de suite à l'idée qu'une jalousie peut engendrer le drame
Blâme à celui qui sur un Frère lève son arme
Clame à tort et à travers que les autres, le mal incarne
La réalité reste que les meilleurs partent les premiers
Comme si tout était programmé, j'exagère je sais
Mais lorsque je voies tous tes proches pleurer
Ta Famille abattue, vois-tu
J'eu l'audace d'interpréter ta révérence tirée
Qui sait, peut-être il s'agit d'un Adieu
mais je la prends comme un au revoir
En fait, Tous croient à un Adieu
mais je la prends comme un ... au revoir

Each and every night, I cry myself to sleep
I can't accept the fact that you're not here with me
When the room is quiet and I don't hear a noise

Magnifique texte écrit par Dubmatique, Groupe de hip hop du Sénégal